Browsing Category

Voyages autour du monde

Australie, Océanie, Voyages autour du monde

Australie 2007

Aujourd’hui, c’est un article un peu particulier que je vous prépare. En effet, je me suis rendue en Australie lors de l’été 2007, avec mes parents, alors que j’étais encore assez jeune — j’avais seulement 14 ans ! (Ça ne me rajeunit pas tout ça…)
Ce voyage est vraiment le plus beau que j’ai pu vivre. Nous avons passé un mois merveilleux ! Au départ de La Réunion, nous nous sommes rendus en avion à l’île Maurice, puis nous avons pris un second avion jusqu’à Sydney.
Nous avons passé quelques jours dans cette superbe ville avant de partir en voiture pour un road trip australien carrément incroyable ! J’ai eu l’occasion de visiter Canberra, Melbourne et Adelaïde. Nous avons également fait une halte à Coober Pedy et je vous avoue que cette ville est un énorme attrape touristes, mais nous avons beaucoup rigolé… De nombreux films ont été tournés à cet endroit, notamment grâce aux paysages uniques de cette ville — dont l’un des premiers Mad Max ! C’est finalement ce genre d’étape « ratée » qui font qu’un voyage est vraiment réussi et que les souvenirs restent impérissables
Nous avons ensuite de nouveau roulé jusqu’à Alice Springs, sur une route infinie où l’on ne croise quasiment jamais personne… Et nous avons découvert l’une des plus belles choses qu’il m’ait été donné de voir dans ma vie : Ayers Rock. Comme vous pourrez le constater, cet énorme rocher sacré et flamboyant change de couleur en fonction des heures de la journée et de la lumière du soleil…
À ce stade du voyage, nous avons repris l’avion à Alice Springs pour se rendre sur la Grande Barrière de Corail. Nous avons passé quelques jours à Port Douglas, près de Cairns, avant de finalement revenir à Sydney pour achever notre séjour.
Il n’y a pas vraiment de mot pour décrire ce que l’on ressent lors d’une telle excursion. On se sent juste beaucoup plus enrichi, voyage après voyage. De culture, de découvertes, de paysages merveilleux ou de villes vivantes… C’est définitivement l’une des expéditions qui m’a le plus donné envie de continuer à parcourir le monde !
Je m’excuse également du peu de photos, il s’avère qu’à l’époque, mes qualités de photographe étaient assez piètres (ok, j’avoue, je prenais aussi plein de trucs super nazes en photo)… Je vous partage donc surtout des photos de paysages — et quelques animaux —, mes photos de villes étant quelque peu ratées… Vous pourrez donc apercevoir l’une des plages de Sydney, son opéra et la ville en elle-même (vue depuis le zoo de Sydney), un koala, des kangourous, les fameuses Blue Mountains, un repas dans un teppanyaki, beaucoup de routes dont la Great Ocean Road, Ayers Rock…

Europe, Suisse, Voyages autour du monde

La Suisse enneigée

Il y a quelques semaines, je me suis rendue en Suisse, à Lausanne, pour un week-end. Cette ville idéalement située nous a permis de nous rendre dans les hauteurs et d’y découvrir de merveilleux paysages enneigés…


Amsterdam, Europe, Pays-Bas, Voyages autour du monde

Amsterdam

Amsterdam est une ville pleine de charme… C’était la première fois que je m’y rendais, et je n’avais pas d’a priori particulier, à part les habituels clichés sur les gens qui vont là-bas pour fumer en toute tranquillité.

Il est vrai que la présence des coffee shops et l’odeur ambiante de marie-jeanne (c’est un joli nom, je trouve !) est assez surprenante quand on arrive pour la première fois ! Mais bien évidemment, Amsterdam offre beaucoup plus de choses que ça, bien que certains semblent passer un peu à côté.

Petit photobomb rigolo d’un inconnu !
Notre hôtel, qui bénéficiera d’un article à part, était quelque peu excentré. C’était le prix à payer pour s’y être pris un peu trop tard dans une ville où l’hôtellerie et les logements en général peuvent révéler des tarifs carrément prohibitifs. Conseil donc, ne choisissez pas votre hôtel (ou Airbnb) un mois à l’avance…

Mon chéri et moi avons pris le train au départ de Paris. Rapide (environ 3h) et pratique puisque la gare d’Amsterdam Centraal est proche de tout. Nous sommes arrivés le vendredi soir.

Le temps n’était malheureusement pas des plus favorables, avec un peu d’ondées (je parle comme une présentatrice météo ;)) et un ciel laiteux (pas simple pour prendre des photos…).

Après une brève balade sous la pluie et un thé pour se réchauffer, nous avons découvert l’hôtel, le Crowne Plaza South Amsterdam. Un petit havre de paix !
Samedi matin, après un petit-déjeuner pour se mettre sur pied, nous sommes allés nous perdre dans la ville. C’est globalement un conseil que je vous donne pour cette ville très atypique comptant 1500 ponts et une centaine de kilomètres de canaux. N’hésitez pas non plus à faire une balade en bateau ! Au départ de la gare, vous trouverez plusieurs compagnies qui vous permettent de faire une croisière d’une heure, avec guide audio (notamment en français). Très intéressant et parfait pour se reposer ! Préférez le matin ou le soir pour éviter la foule.

Mon petit caprice a été la visite du musée Heineken Experience. Très touristique, on a toutefois droit à une dégustation, et on apprend quelques trucs sympathiques, comme le fait qu’il s’agisse d’une entreprise familiale. Malgré un peu d’attente avant la grande attraction du musée (très rigolote, je vous laisse la surprise…), on passe un moment agréable. Et à la fin, on a même le droit à un petit cadeau (et aussi le droit de passer par la boutique Heineken, pleine de merchandising, où il y a des chances que vous craquiez, comme moi…) !
Stadhouderskade 78 / 1072 AE Amsterdam / +31 20 523 9222 / Site internet

Après autant de marche, nous avions bien mérité un petit repos… Avant de repartir dans le fameux quartier rouge (Red Light District). Je vous conseille fortement le musée Red Light Secrets, aka le musée de la prostitution, qui tente de sensibiliser ses visiteurs sur la condition des prostituées, en racontant leur histoire, mais aussi en nous apprenant plus sur ce travail légal aux Pays-Bas.
Oudezjids Achterburgwal 60H / 1012 DS Amsterdam / +31 20 662 5300 / Site internet / Facebook
Rien à dire donc sur ce quartier qui sort de l’ordinaire, à part une chose : soyez respectueux envers les prostituées que vous verrez dans les vitrines ! Ne les prenez pas en photo ou ne vous moquez pas d’elles… Un passage au musée précédemment cité vous montrera ce que ces femmes doivent supporter jour après jour.

Nous avons dîné dans un restaurant chinois de l’une des rues principales.

Dimanche, nous avons attaqué par la visite du musée Van Gogh. Si jamais il y a du monde, avancez un peu plus vers le Rijksmuseum, vous trouverez un magasin proposant des goodies provenant des musées alentours, mais aussi et surtout un guichet pour acheter des billets d’entrée à l’heure qui vous arrange ! Cela vous permettra de ne pas faire la queue… Et si vous avez du mal à repérer le guichet, cherchez le gros I amsterdam qui devrait vous mettre sur la voie… Je ne vous vanterai pas les mérites de Vincent Van Gogh dont je ne suis pas très fan, mais ce musée reste très intéressant et présente également beaucoup d’oeuvres d’artistes français ayant inspiré le peintre (Paul Gauguin, Claude Monet…). À voir, donc ! Surtout qu’il s’agit de la plus grande collection d’oeuvres de l’artiste.
Paulus Potterstraat 7 / 1071 CX Amsterdam / +31 20 570 5200 / Site internet

Je n’ai malheureusement pas pu me rendre au musée Anne Frank, qui est pourtant un incontournable, ce qui me donne une bonne raison de me rendre de nouveau à Amsterdam prochainement ! Je vous conseille d’y foncer également, c’est parfait pour un week-end, et si vous vous rendez cet été, vous risquez d’avoir un peu plus de chance que moi niveau météo !

Petit détail à ne pas oublier également : les cyclistes sont très très nombreux à Amsterdam, veillez à ne pas marcher sur les pistes cyclables, sous peine de vous faire remonter les bretelles !

Bonus insolite : on peut acheter des burgers dans des machines… Incroyable, non ?
Afrique, Île de La Réunion, Voyages autour du monde

L'île de La Réunion 2

Pour mon dernier article sur La Réunion (avant de prochaines aventures…), j’ai décidé de repartir sur une visite un peu plus générale de l’île et plus spécifiquement de Saint-Denis.

Le grand marché
Le grand marché, également connu sous le nom de marché malgache, est une sorte de grand bazar situé tout en haut de la rue Maréchal Leclerc à Saint-Denis, en centre ville. Il s’agit d’un marché d’artisanat malgache et les produits viennent pour la plupart directement de Madagascar
Il regorge de surprises et de souvenirs divers et variés (nappes, boîtes en bois, vêtements, paniers par centaines…). Un excellent endroit pour faire du shopping et ramener des cadeaux à vos proches, à moindre coût !

Lë Lys Sucrée
Lë Lys Sucrée, c’est une excellente pâtisserie en plein centre de Saint-Denis. Je regrette juste le côté parfois trop élaboré de certaines créations, je suis plutôt classique à ce niveau là ! Mais on trouve ici quelques délicieuses gourmandises… Nous avons testé le lys, spécialité de l’endroit. Un mousseux de vanille, accompagné d’un crémeux caramel au sel de Guérande et d’un sablé breton… Un délice auquel on a envie de regoûter plusieurs fois !
36 rue Alexis de Villeneuve / 97400 Saint-Denis / 02 62 97 94 47 / Facebook
Le Barachois
Bien que Saint-Denis soit une ville moins plébiscitée par les touristes en général (faute de plages ou randonnées), on y trouve toutefois un super spot : le Barachois. La petite baie sur laquelle donne le Barachois a autrefois servi de rade aux navires marchands… Sur la gauche, on aperçoit les falaises surplombant l’actuelle route du Littoral (régulièrement sujette aux éboulements). Tout en bas de la rue de Paris trônent encore des canons qui donnent encore plus de charme à ce paysage. C’est un endroit parfait pour profiter d’un coucher de soleil !

L’Hermitage-les-Bains
Que ceux qui pensent qu’on ne peut plus se baigner à La Réunion prennent des notes ! Il est bien évidemment possible de se baigner sur des plages merveilleuses, et non, il n’y a pas de requins partout… Vous pouvez profiter du lagon et de sa mer turquoise pour vous rafraîchir et prendre des couleurs…

Et comme à de nombreux endroits de l’île, vous trouverez sur le bord des routes des vendeurs de fruits (évidemment locaux). Un véritable délice !

Afrique, Île de La Réunion, Voyages autour du monde

L'île de La Réunion : street-art

Jace, Rue Mazeau
En me promenant dans Saint-Denis et alentours, je n’ai pu que constater la prolifération d’oeuvres de street-art dans les rues. Appréciant beaucoup cet art très particulier pour son côté interdit et éphémère, j’ai souhaité partager avec vous mes découvertes. À noter que le street-art n’est (heureusement) pas toujours interdit et peut faire l’objet d’accords, comme pour cette magnifique fresque de Jace située sur un immeuble.
Jace, près du collège Deux Canons
Je ne connais pas les noms de tous les street-artistes dont je poste les oeuvres ici. Si vous en avez, je serais ravie de les rajouter ! Sont notamment présentées des oeuvres de Mégot, GorG one et Jaune.
Focus sur Jace
Même si vous n’êtes pas originaire de La Réunion, peut-être avez-vous entendu parler de ce street-artiste très talentueux ? Originaire du Havre et réunionnais d’adoption, cet homme est l’auteur des gouzous, ces petits bonshommes jaunes que vous allez voir au fil des photos. Jace a réalisé des gouzous aux quatre coins du monde… et a également figuré dans de nombreuses expositions !
J’ai eu l’occasion de voir bien plus de street-art que ces photos laissent à penser… Malheureusement, n’ayant pas toujours mon appareil photo sur moi ou me trouvant parfois en voiture, je n’ai pu les immortaliser pour vous ! Ce sera donc à vous d’aller les chercher

Jace, Rampes Ozoux
Mégot, Rue Jules Auber
Rue Jules Auber
Rue Jules Auber 
Jace, Rue de Nice 
GorG one, Rue de Nice
Rue Mazeau
Ruelle Mazeau 
Jaune, Ruelle Mazeau
Jaune, Ruelle Mazeau
Ruelle Mazeau
Ruelle Mazeau
Rue de Nice
Rue Jules Auber
Rue Jules Auber
Afrique, Île de La Réunion, Voyages autour du monde

L'île de La Réunion : Les Makes

fenetre des makes ile de la réunion
Et me voilà de retour à La Réunion ! Cela m’a permis de vous proposer plein de nouvelles choses à découvrir… Nous allons donc commencer par Les Makes, un spot très accessible qui vous offrira une vue à couper le souffle ! Si comme moi, vous n’êtes pas trop randonnée, mais que vous pensez avoir quand même le droit de découvrir de somptueux paysages, cet endroit est fait pour vous ! Et pour ceux qui aiment la randonnée, c’est aussi le point de départ de nombreux chemins avec, j’imagine, un merveilleux potentiel à découvrir.
fenetre des makes ile de la réunion
Pour aller aux Makes, il faudra se rendre à Saint-Louis, puis suivre les panneaux. Globalement, c’est assez simple, il faut aller toujours tout droit ! Puis tourner du côté du panneau qui indiquera La Fenêtre des Makes. Après une balade en voiture qui ne vous rendra pas (trop) malade et qui vous invitera à découvrir de superbes paysages en passant à travers la Forêt des Makes, vous pourrez vous garer.
fenetre des makes ile de la réunion
fenetre des makes ile de la réunion
Vous risquez également de croiser ces « petites » bêtes là sur la route…
Gravissez ensuite les quelques marches qui vous séparent de l’une des vues les plus magnifiques qu’il m’ait été donné de voir. La Fenêtre vous offre un panorama incroyable sur le cirque de Cilaos et les sommets alentours.
fenetre des makes ile de la réunion
fenetre des makes ile de la réunion
Petit conseil : la météo étant souvent incertaine dans les hauts de l’île l’après-midi, il est conseillé de partir très tôt. Nous y étions aux environs de neuf heures. La route est plus longue quand on part de Saint-Denis (où je suis basée) mais si vous êtes du côté de Saint-Pierre, vous ne devriez pas avoir de soucis !
fenetre des makes ile de la réunion
Afrique, Île de La Réunion, Voyages autour du monde

L'île de La Réunion

Je reviens tout juste d’une semaine à La Réunion. C’est un endroit un peu particulier pour moi, puisque j’y ai passé cinq ans de ma vie (de la quatrième au baccalauréat). À cette époque, l’adolescente que j’étais ressentait surtout la frustration de vivre dans un tel endroit, loin de mes amis… Mais avec l’âge, j’ai décidé de rattraper le temps perdu !

Profitant de la présence de mes parents qui y habitent toujours (et aussi parce qu’ils me manquent un peu, hein !), je m’y suis rendue la semaine dernière.
Malgré une météo mitigée qui m’a empêchée de faire tout ce dont j’aurais eu envie (je prévoirais ces choses pour un futur voyage !), j’ai pu redécouvrir La Réunion sous un nouveau jour…
Parmi les photos suivantes, vous remarquerez que le soleil n’était pas toujours au rendez-vous… J’ai donc pu visiter le Muséum d’Histoire naturelle de La Réunion, entièrement refait. La collection n’est pas énorme mais on appréciera les nombreux lémuriens ! Le Musée Léon Dierx, musée d’art, est également intéressant.
Samedi matin, ma maman et moi nous sommes rendues à la plage, où le temps était magnifique… Elle a une préférence pour la plage de l’Ermitage-les-Bains, sur le lagon, où le risque de requins est par ailleurs beaucoup moins élevé (mais apparemment, ils en ont déjà retrouvé des petits). Je n’en ai pas croisé, par contre les coups de soleil étaient bel et bien au rendez-vous…
Je me suis également brièvement baladée à Saint-André, où travaille mon papa.
Il y a des tas d’autres choses que j’aurais souhaité découvrir… Malheureusement le temps ne s’y est pas prêté. Je crois que cela veut dire qu’il va falloir que je revienne… Et vite, j’espère ! 🙂

Le Jardin de l’Etat, situé à Saint-Denis, avec au fond le Muséum d’Histoire naturelle de La Réunion, qui a été refait.

Le Jardin de l’Etat, à Saint-Denis.

Une case créole entièrement refaite, sur la rue de Paris, à Saint-Denis.

Le Musée Léon Dierx, situé sur la rue de Paris, à Saint-Denis.

Paroisse de Notre-Dame de la Délivrance, à Saint-Denis… sous la pluie !

Le temple tamoul de Saint-André, vue 1.

Le temple tamoul de Saint-André, vue 2.

La mairie de Saint-André accompagnée de lampions chinois, à l’occasion du Nouvel An.

< /td>
L’Ermitage les Bains.

L’Ermitage les Bains… et ma jolie maman !

L’Ermitage les Bains… et moi 🙂

Le créole est une langue parlée et s’écrit assez rarement… Mais quand c’est le cas, le résultat peut être rigolo !